constellation de Persée

 

C’est le défi que vous lance l’organisation Globe at Night en 2021 pour participer à la lutte contre la pollution lumineuse de notre planète. En ce mois de novembre vous devrez examiner la constellation de Persée afin de transmettre vos observations. C’est aussi une  bonne occasion de s’entrainer à reconnaitre les étoiles dans le ciel et vous intéresser à la mythologie.

Qui est Persée ?

Persée est l'une des constellations les plus anciennes, ayant été cataloguée par l'astronome grec Ptolémée au deuxième siècle. En été c’est le théâtre des pluies de météorites, les Perséides.

Persée, le tueur de Cétus, est le plus facilement visible à l'Est en hiver. C’est une constellation très lumineuse, possédant plusieurs étoiles brillantes, dont Mirfak la plus étincelante qui se trouve au centre, la poitrine de Persée. Les jambes de Persée sont dirigées vers le sud, en suivant cette direction vous distinguerez le système d'étoiles binaires Algol. Le corps et la tête sont la ligne droite qui mène vers le nord.

Comment observer la constellation de Persée ?

Persée est la 24ème constellation la plus grande et est visible des latitudes 90 degrés nord à 35 degrés sud.

En novembre/décembre il est facile de trouver Persée en regardant vers le sud depuis le W de Cassiopée vous trouverez Mirfak. Vous la verrez également  juste à gauche du Taureau.

  • Ascension droite : Entre 20,5° et 70,375°
  • Déclinaison : Entre 30,7° et 58,5°
  • Taille observable : 615 deg2 (24e)
  • Visibilité : Entre 90° N et 35° S
  • Méridien : 25 décembre, 21h00

La mythologie de Persée

La constellation appartient au cycle qui décrit le mythe d'Andromède.
Persée était un demi-dieu, fils de Zeus et d'une mortelle nommée Danaé.
Persée a tué le célèbre monstre Méduse, la gorgone hideuse avec des serpents à la place des cheveux qui transformait en pierre quiconque avait le malheur de regarder dans ses yeux.

Céphée et Cassiopée étaient roi et reine, et avaient une fille magnifique, Andromède. Elle était si belle que sa mère prétendait qu'elle était plus belle que les nymphes de mer de Poséidon, dieu de l'océan. Poséidon enragea et fit enchaîner Andromède à un rocher pour qu'elle soit dévorée par le redoutable monstre marin, Cetus.
Persée tua Cetus et sauva la princesse Andromède, qu'il prit alors pour épouse. Parce qu'il a été si courageux en combattant un monstre redoutable pour sauver la vie d'une autre personne, il a reçu une place dans les étoiles pour toujours.

Comment participer à Globe at Nigth 2021

  1. Pendant les dates de la campagne, sortez plus d'une heure après le coucher du soleil (20h-22h heure locale). La Lune ne devrait pas être levée. Laissez vos yeux s'habituer à l'obscurité pendant 10 minutes avant votre première observation.
  2. Utilisez une application de carte du ciel (voir ici par exemple) sur votre téléphone à l'extérieur pour trouver la constellation à partir de l’emplacement d’où vous vous trouvez.
  3. Accédez à la page Rapport Globe at Night https://www.globeatnight.org/webapp/ pour commencer à saisir vos mesures. Assurez-vous que vous êtes en « version nuit »
  4. Avec un smartphone, ou en acceptant la géolocalisation à l’ouverture de la page avec votre navigateur web, l'application collectera automatiquement la date, l'heure et l'emplacement (latitude/longitude). Sinon, veuillez les saisir. Pour votre emplacement, saisissez l'adresse la plus proche de votre observation ainsi que la ville, l'état ou la province et le pays.
  5. Choisissez la carte du ciel qui ressemble le plus à ce que vous voyez. C'est-à-dire, quelle est l'étoile la plus faible que vous voyez dans le ciel et trouver là sur une des cartes.
  6. Choisissez l’indice de couverture nuageuse au moment de l'observation puis cliquez sur le bouton Submit Data.

Chaque mois vous pourrez observer une constellation différente, vous trouverez ici le programme 2021. Le site est en anglais.

Pourquoi lutter contre la pollution lumineuse ?

Le programme Globe at Night est une campagne internationale de science citoyenne visant à sensibiliser le public à l'impact de la pollution lumineuse en invitant les  citoyens à mesurer la luminosité de leur ciel nocturne et à soumettre leurs observations à partir d'un ordinateur ou d'un smartphone.

La pollution lumineuse menace non seulement notre « droit à la lumière des étoiles », mais peut affecter la consommation d'énergie, la faune et la santé. Plus de 200 000 mesures ont été fournies par des personnes dans 180 pays au cours des 14 dernières années, faisant de Globe at Night la campagne de sensibilisation à la pollution lumineuse la plus réussie à ce jour !

Lors du festival d’astronomie de Valberg, l’AstroValberg, nous avons rencontré deux acteurs français majeurs dans la lutte contre la pollution lumineuse l’ANPCEN et les Réserves Internationales de Ciel Étoilé. Nous en parlerons dans un prochain article et une vidéo sur la chaine Youtube.

Nous vous encourageons à participer à ces initiatives citoyennes et aux clubs d'astronomie de se rapprocher d'organismes comme l'ANPCEN.

traduction libre à partir du site Globe at Nigth crédit photo Stellarium

Notez cet article (1 à 5) :
0 sur 5 - 0 vote(s)
Merci d'avoir noté cet article