nébuleuse Orion

 

Orion est une constellation visible tout l’hiver. Ses étoiles les plus brillantes forment un sablier. Son nom est associé à l’invincible chasseur de la mythologie grecque. De superbes observations en perspective à l’œil nu ou avec des jumelles …

date observation En hiver direction  Sud  Sud-Ouest   observation oeil nu observation jumelles observation telescope

Comment observer la constellation d'Orion

Il est facile de la trouver en cherchant les trois étoiles parfaitement alignées qui se trouvent au centre du corps du chasseur. Elles représentent son baudrier, appelé aussi ceinture d’Orion.

Vous pouvez aussi l’identifier à partir des étoiles Bételgeuse au Sud-Est, l’épaule gauche du chasseur, et à l’opposé (N-O) Rigel, son genou.

En revenant sur les étoiles de la ceinture et en les suivant, à gauche vous trouverez Sirius dans le Grand Chien (S-E) et à l’opposé à droite Aldébaran dans la constellation du Taureau (N-O).

La période d'observation la plus favorable est fin janvier quand l'éclat de la Lune n'est plus gênant. C'est le moment de réaliser des photos à poses longues .

On peut observer Orion depuis les deux hémisphères.

Hémisphère Nord : Au-dessus de l’horizon Sud, en première partie de nuit.

Hémisphère Sud : vers le Nord, très haut sur la voute céleste, pratiquement au zénith. Le chasseur à bien sur la tête à l’envers !

carte de la constellation d'Orion

cliquez sur l'image pour l'agrandir

On peut regarder les éléments de cette constellation en ville, mais c’est encore mieux dans un site loin des pollutions lumineuses.

Orion Orionis Ori
Période Hiver
Méridien Janvier, 21h00
Heures d’observations  Pratiquement toute la nuit
Ascension droite Entre 69,2° et 94,6°
Déclinaison Entre -11,0° et 22,8°

Etoiles

Bételgeuse

observation oeil nu observation jumelles observation telescope

En hiver en début de nuit, face à l’horizon Sud, repérez les trois étoiles qui forme son baudrier. Bételgeuse se trouve au-dessus à gauche.

A l’œil nu on commence à distinguer sa teinte orangée.

astuce  Avec des jumelles, une lunette ou télescope n'hésitez-pas à dérégler la mise au point pour mieux distinguer ses couleurs.

Bételgeuse α Orionis
Ascension droite : 05h 55m 10,29s
Déclinaison : 7° 24′ 25,3″
Magnitude +0,0 à +1,3
Distance ∼643 a.l

Cette supergéante est une étoile variable. Instable elle varie en luminosité et baisse et remonte doucement pendant une période de 6ans.

Elle se trouve à 640 années lumières vérifier et  met 30 ans pour faire un tour sur elle même

Son diamètre est de 1.9 milliard de kilomètres soit plus de mille fois celui de notre Soleil. la température à sa surface est moins de 4000° C.

Sa couleur orange, voir rouge-orangé,  accuse son grand âge environ 10 millions d’années. C’est une étoile massive en fin de vie qui explosera en super nova.

En 2020 les astronomes on bien cru que c’était le moment. Elle avait perdu un facteur trois de luminosité. Mais ils se sont vite aperçus que ce pouvait être le fait d’un nuage de poussière qui la masquait temporairement.

Rigel

observation oeil nu observation jumelles observation telescope

Rigel est une supergéante bleue environ 40 000 fois plus lumineuse et à peu près 78,9 fois plus grande que le Soleil. C'est l'étoile la plus brillante de la constellation d'Orion et la sixième la plus brillante du ciel.

Rigel β Orionis
Ascension droite : 05h 14m 32,3s
Déclinaison : −08° 12′ 06″
Magnitude 0,12 / 6,7
Distance 863±75 a.l


A une distance d’environ 900 années lumières, cette supergéante bleue est environ 40 000 fois plus lumineuse et à peu près 78,9 fois plus grande que le Soleil.
C'est la sixième étoile la plus brillante du ciel.

Objets de Messier

Nébuleuse d’Orion

observation oeil nu observation jumelles observation telescope

M 42 - Messier 42 - NGC 1976

A 1300 années-lumière c’est la nébuleuse la plus proche de la Terre.

C’est un nuage de gaz  et de poussières contenant plusieurs amas d’étoiles en formation.

Comment l’observer

Elle se trouve au Sud des trois étoiles alignées qui forment la ceinture d’Orion. Elle représente l’épée du chasseur.

A l’œil nu, repérer sous la ceinture d'Orion trois astres alignées verticalement. Sur celui du milieu distinguez une tache floue, c'est la nébuleuse.  elle vous apparaitra comme yede couleur grisâtre ou verdâtre.
Des jumelles permettent de mieux voir son centre et dans de bonnes conditions ses extensions gazeuses, représentant un oiseau aux ailes déployées (photo d'introduction).

Une petite lunette permet de distinguer en son centre les quatre étoiles brillantes qui forment le Trapèze d’Orion. Ce sont les plus jeunes connues (quelques centaines de millier d’années)

astuce  Vous verrez mieux les nébuleuses en vision décalée, c’est-à-dire tout en les fixant portez votre regard légèrement de coté sans bouger les yeux (en savoir plus)

crédit: ESA/Hubble, CC BY 4.0 <https://creativecommons.org/licenses/by/4.0>, via Wikimedia Commons

Nébuleuse de Mairan

M 43 -NGC 1982

Nébuleuse de Casper le Fantôme

M 78 - NGC 2068

Essaims météoriques

Orinides

Un peu de mythologie

« Dans la mythologie grecque, la constellation représente Orion, un chasseur légendaire qui se vantait de pouvoir tuer n'importe quel animal. Dans certaines versions de la légende, il fut tué par le Scorpion, qui a été placé à l'opposé de la voûte céleste par les dieux qui les ont ainsi séparés afin qu'ils ne soient jamais au-dessus de l'horizon en même temps. Sirius est son chien, ainsi que le nom de l'étoile principale de la constellation voisine du Grand Chien. »

Source Wikipedia

Astronomie Participative

De Janvier à Février, le projet Globe at Nigth 2022 vous propose d’examiner les étoiles de la constellation d’Orion et de partager vos rapports d’observation en participant ainsi à la lutte contre la position lumineuse.

  1. Pendant les dates de la campagne, sortez plus d'une heure après le coucher du soleil (20h-22h heure locale). La Lune ne devrait pas être levée. Laissez vos yeux s'habituer à l'obscurité pendant 10 minutes avant votre première observation.
  2. Utilisez une application de carte du ciel (voir ici par exemple) sur votre téléphone à l'extérieur pour trouver la constellation à partir de l’emplacement d’où vous vous trouvez.
  3. Accédez à la page Rapport Globe at Night https://www.globeatnight.org/webapp/ pour commencer à saisir vos mesures. Assurez-vous que vous êtes en « version nuit »
  4. Avec un smartphone, ou en acceptant la géolocalisation à l’ouverture de la page avec votre navigateur web, l'application collectera automatiquement la date, l'heure et l'emplacement (latitude/longitude). Sinon, veuillez les saisir. Pour votre emplacement, saisissez l'adresse la plus proche de votre observation ainsi que la ville, l'état ou la province et le pays.
  5. Choisissez la carte du ciel qui ressemble le plus à ce que vous voyez. C'est-à-dire, quelle est l'étoile la plus faible que vous voyez dans le ciel et trouver là sur une des cartes.
  6. Choisissez l’indice de couverture nuageuse au moment de l'observation puis cliquez sur le bouton Submit Data.

https://www.globeatnight.org/6-steps.php

Comment pratiquer la Vision Périphérique

Le meilleur moyen de voir une galaxie est de ne pas la fixer directement. On parle de vision périphérique, celle évaluée chez l’ophtalmologiste quand il vous demande de regarder dans son instrument en bas, à droite, à gauche …

Entrainez-vous à fixer l’objet devant vous, puis portez votre regard à votre gauche, à votre droite, au-dessus et en dessous de vous, mais sans bouger les yeux ou la tête.

vision decalee

cliquez sur l'image pour l'agrandir

 Crédit images : stellarium.org -

Les coordonnées sont calculées pour Marseille 04  N 43° 18' 7.67" E 5° 24' 5.08", et les temps en TU. Utilisez ces outils  pour les adapter à votre situation.
Les informations ci-dessus sont fournies sous réserve d’évolution, d'erreurs et des conditions d’observations. Elles n’engagent en aucun cas leurs auteurs.
Pour toute suggestion ou rectification contactez-nous
Préparez votre observation et vérifiez les conditions météo sur cette page …

Notez cet article (1 à 5) :
0 sur 5 - 0 vote(s)
Merci d'avoir noté cet article